Extras

Il y a des choses que je ne sais pas où mettre, donc je vais les mettre ici, juste parce que c’est un petit coin tranquille.

  • Il y a un album que j’ai écrit et dessiné et qui plaît à beaucoup de gens mais que personne ne veut publier parce qu’il est ‘trop sombre’. Il s’appelle L’année du homard, et il parle, de manière sensible (enfin j’espère) de la maladie d’un parent dans une famille. Le voici: L’année du homard

N.B. Cet album n’est pas libre de droits! Je le mets en ligne parce que je préfère le partager plutôt qu’il reste dans mes tiroirs. Mais c’est toujours le mien et j’y tiens! Donc s’il vous plaît, n’en faites rien sans me demander à l’avance.

  • Et voici maintenant, dans un registre plus léger, La petite histoire du poussin frileux. Où l’on voit ce qui arrive à un poussin qui grelotte. La même logique s’applique question droits!
  • De janvier à mars 2013, j’ai écrit sur mon blog un grand Abécédaire de concepts centraux de la littérature jeunesse. Le voici en PDF!

8 thoughts on “Extras

  1. Bonjour Clémentine,
    merci pour ces deux histoires superbes de douceur et d’émotion. Je suis enseignante en école maternelle, et l’histoire du poussin, une fois éditée, ferait à n’en pas douter la joie de nombreux petits élèves ! Celle du homard est très finement contée également. J’ajoute enfin que je suis fan de ton album “La Louve”, gros coup de coeur de ma fille, qui l’avait découvert en classe ( apporté par une camarade qui l’avait reçu pour son anniversaire). Du coup, ma fille se l’est fait offrir à son tour pour son anniversaire !

    • Merci beaucoup! Je suis très heureuse que La louve plaise autant. Quant aux autres histoires, n’hésitez pas à les partager avec vos petits élèves! Amitiés, Clémentine

  2. Bravo pour L’année du homard… il y a des bestioles comme celles-ci dont on devrait parler davantage en littérature jeunesse. J’ai été très touchée par votre texte comme par vos illustrations. C’est “plein”, c’est riche et à fleur…

  3. Chère Clémentine Beauvais,
    je viens de découvrir votre album L’Année du homard” …
    J’en ai les larmes aux yeux, ce livre est magnifique. Il n’est pas sombre, au contraire les couleurs et la gaieté des illustrations démentent totalement cet a-priori …
    Je suis bibliothécaire et je connais bien de nombreux albums traitant de sujets aussi graves ou sensibles. Jeanne Ashbé a réussi à publier un livre sur le sujet “Petite fille gravement malade”, il s’agit de “Yola” paru à l’Ecole des Loisirs, et donné à lire dès 3 ans ; votre album est plus lumineux, plus positif que “Yola”, qui est arrivé à me mettre mal à l’aise – au contraire du vôtre.
    Je ne sais pas si EDL publierait votre livre, mais je pense que vous pourriez le présenter à François David, aux éditions Motus : http://www.editions-motus.com/
    Je vous souhaite de tout coeur que ce beau livre soit publié, il le mérite et je pense que de nombreuses familles en ont besoin …
    Amicalement,
    Cécile

    • Bonjour,
      Je suis désolée – je viens seulement de trouver ce commentaire, je ne sais pas pourquoi! merci infiniment de votre réaction. Je suis vraiment ravie que ça vous ait touchée, et je suis heureuse de voir que plusieurs années après sa mise en ligne, il est parfois trouvé.
      Je n’ai pas lu l’autre album dont vous parlez, mais c’est intéressant de savoir qu’il a été publié par l’Edl.
      Merci encore,
      amitiés
      Clémentine

  4. Bonjour Clémentine,
    J’ai beaucoup aimé votre album “L’année du homard”, quel dommage qu’il ne soit pas édité.
    Dans un autre registre je suis fan des Petites reines, que j’ai découvert l’année dernière avec mes élèves (je suis professeur documentaliste) dans le cadre du Prix des Lecteurs de la ville du Mans. Je souhaiterais acheter “Comme des images” pour le CDI de mon collège, pensez-vous qu’il soit adapté à un tel public ?
    Bonne continuation,
    Pauline

    • Merci beaucoup pour ce commentaire, je suis heureuse que ce livre continue à trouver un public!

      Comme des images selon moi n’est pas vraiment un livre de collège, quoi que je sois intervenue de nombreuses fois sur ce livre en 4e-3e. Ce sont vraiment des thèmes de lycée et ils peuvent être assez durs pour des collégiens. Lisez-le avant pour voir 🙂 Songe à la douceur est moins dur, et pourrait correspondre.

      Amitiés et merci pour votre soutien!

      Clémentine

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *