Les petites reines

Couv_Les petites reinesRoman ado Exprim’ – Sarbacane – Avril 2015

    • Elu meilleur livre jeunesse de 2015 par le magazine Lire
    • Prix Sorcières 2016
    • Prix Libr’Anous ados 2015
    • Prix Millepages
    • Prix NRP
    • Nominé Prix des Incorruptibles 2017.
    • Liste d’honneur IBBY International 2015, représentant la France dans la catégorie ‘Ecriture’
    • Les droits d’adaptation cinématographique ont été vendus à Lionceau Film
    • L’adaptation théâtrale, mise en scène par Justine Heynemann, a commencé sa tournée en 2017. 
    • Nominé: Prix Adolises, Dis-moi ton livre, Enlivrez-vous, Livre Elu à Besançon, Brive, Dévoreurs de livres à Evreux, Lire Elire, Mans et Sarthe, Littérados, REAL et RTS Délire d’or.

Mireille Laplanche est élue Boudin d’Or de son lycée de Bourg-en-Bresse depuis trois ans. Cependant, cette année, elle est seulement Boudin de Bronze. Heureuse déception! Elle rencontre Hakima et Astrid, respectivement Boudin d’Argent et Boudin d’Or, et les trois jeunes filles s’aperçoivent qu’elles ont quelque chose en commun. Quelque chose qu’il faut aller chercher le 14 juillet, à la garden-party du palais de l’Elysée, à Paris…

Pour se simplifier la vie, autant y aller à vélo, en vendant du boudin, avec le grand frère vétéran de guerre d’Hakima, non?

Un road-trip déjanté et comique, 100% made in France, avec de la vraie cuisine du terroir et des colorants naturels.

On en parle…

Dans Télématin, chronique d’Olivia de Lamberterie: vidéo ici!

11114778_1101337666549609_7701742404276384134_o 11145064_1101337623216280_1006324017987576308_oSur France Inter dans L’As-tu-lu-mon-ptit-loup?

Dans Télérama la semaine du 25 mai:

telerama telerama2

 

 

 

 

 

 

 

Dans Causette:

11167680_1088175891199120_1192223879325500661_nDans le Monde des Ados:

11194622_1088175894532453_1487248938736917490_oDans Lire:

Petites Reines (les) - Lire-1Dans Elle:

elle

Et SURTOUT… sur la toile! MERCI les blogueurs/ blogueuses!

Madmoizelle: “Le truc avec ce roman, c’est qu’il se lit lentement. Pour la simple et bonne raison que c’est difficile de lire quand on se roule de rire, et qu’on ne voit plus grand-chose avec des yeux tout plissés d’hilarité. Évidemment, pour être dans cet état, il faut aimer l’humour absurde, l’impertinence (ô Mireille, toi et ta répartie extraordinaire), les blagues un peu cruelles aussi.”

Les lectures de Marinette: une bonne quinzaine de jours que j’ai lu ce livre et j’en suis encore obnubilée...”

Bob et Jean-Michel: “dès la première page, vous allez adorer Mireille et sa vision du monde : ce personnage est tout simplement exceptionnel d’impertinence. L’histoire est d’une fraîcheur qui fait du bien au moral : un road-trip improbable et complètement décalé servi par une écriture énergique.”

Le souffle des mots: “Vous l’aurez deviné : je vous conseille vraiment, vraiment, vraiment ce roman qui est une explosion de joie, d’humour, de vie et de réalité. Une réalité qui nous frappe, mais aussi qui nous réveille. Des personnages humains qui nous font rire et qui nous touchent, une aventure qui sort de l’ordinaire, un périple plein de dangers, une incroyable volonté, et une plume qui nous fait voyager. Je ne pouvais pas trouver mieux, ce roman est une merveille, et il est unique.”

Mille vies en une: “Un avertissement pour commencer : j’aurai beau essayer d’y mettre les mots, je n’arriverai pas à rendre compte dans ce billet de tous les sentiments qui m’ont submergé à la lecture de ces Petites reines. Une vague d’amour, des rires, un cœur tout mou. Mes lecteurs, je vous le dis, ce livre est une pépite.”

Ma malle aux livres: “Dès le début, on se sent bien dans l’ouvrage. Arrivé à la moitié, on ne peut plus le lâcher. A la fin, on pleure parce qu’il n’y a plus rien à lire. Bourrée d’humour et de bonne humeur, sans prétention, sa plume est très accessible, et charmera tous les lecteurs.”

Perfect readings: “Les petites reines, c’est un livre si rafraîchissant, drôle et prenant que je ne pouvais m’arrêter ! Je retrouve enfin cette sensation de bonheur que j’éprouve quand je sais que je ne peux pas me passer d’un livre. Et je suis tellement heureuse de pouvoir vous parler de ce roman ! De vous parler de ces personnages absolument attachants, au caractères bien définis et tous adorables. Vous parler de cette écriture franche et limpide, toujours pleine d’humour et d’ironie. Vous parler de cette histoire originale mais tellement agréable. Vous parler de l’excellente journée que j’ai passée en compagnie de ce roman. Vous parler, enfin, de la tristesse que j’ai éprouvée quand j’ai constaté que je lisais, déjà, la dernière page !”

En passant: “Endiablé, féministe, caustique jusqu’à être compassionnel (poor little boy !), intelligent, comique, tendre, déjanté (pas trop quand même, on est sur deux roues !) et surtout op-ti-mis-te, comme doit l’être la littérature pour la jeunesse (dirait Marie-Aude Murail), ce livre est un vrai bonheur”

Le monde de Paikanne: “Un roman qui amène le “sourire-banane” sur le visage du lecteur mais aussi, de temps à autre, mine de rien, embue le regard…”

Sophie Lit: “S’il y a métamorphose, elle n’est pas de l’ordre du magique, elle se déroule de façon plus intérieure et, surtout, plus crédible que dans la plupart des revirements de la sorte. Ces filles n’auront pas tout changé lorsqu’elles reviendront à Bresse après avoir «gate-crasher» le «garden-party» de l’Élysée, mais elles auront grandi. Et le lecteur aussi.”

Livresquement: “j’ai absolument adoré ce livre, qui est une véritable bouffée d’air frais. Bien écrit, original à souhait, touchant et empli d’un beau message : que pourrait-on demander de plus ?”

Les lectures d’Anaïs: “J’ai trouvé ce livre incroyablement drôle. Mireille est une jeune fille très forte, qui parvint à encaisser toutes les méchancetés, et qui a réussi à se blinder au fil des années. Elle sait faire preuve d’auto-dérision, et est totalement détachée des horreurs qu’on peut dire sur elle. C’est le personnage que j’ai le plus apprécié, car elle a su me faire rire, malgré une thématique qui ne pouvait pas l’être.”

Tourner 1 Page: “Rire, rire vraiment en lisant, je ne sais pas pour vous, mais chez moi, ça n’est pas si courant. Avec ses petites reines, Clémentine Beauvais a réussi à me faire rire – pas seulement sourire! On rit, mais on réfléchit aussi… Sur la question des apparences, sur la sacro-sainte image. Sur la cruauté des jugements à l’emporte-pièces. Les petites reines est un roman pour le moins étonnant et drôle, émouvant et tendre, un brin déjanté mais tout se tient, et ça, c’est épatant “

So Many Books: “C’est donc avec “les petites reines” que j’ai passé l’après midi à lézarder au soleil. Et quelle après midi délicieuse … Bien que les thèmes traités soient graves (harcèlement scolaire, image de soit, influence des réseaux sociaux, handicap) ce livre est vraiment drôle.”

EnCoeur des livres: “C’est un rayonnant coup de cœur, nous avons dévoré ce récit, tout en nous délectant des spécialités culinaires des petits villages grâce à ces magnifiques boudinettes !”

Lecture à vie: “un livre qui est non seulement drôle hilarant et prenant, mais aussi nous fait réfléchir sur la beauté, et toutes les idées reçues, surtout sur le physique. “

Mademoiselle Bouquine: “ne passez pas à côté des Petites Reines. Vous manqueriez un roman hilarant, captivant, mais également touchant et avec de magnifiques messages sur l’apparence et l’acceptation de soi. Que demander de plus ? Un coup de cœur !”

Etincelles de Plume: Ces personnages sont pleins de bonne volonté, et si vous les suivez, ils vous embarqueront dans un road trip fantastique, où vous serez suivi par des journalistes, assisterez à des bals… Et vous serez plié en deux de rire du début à la fin, je vous le promets ! Écrit par une plume qui transporte, qui fait prendre conscience de certaines réalités, mais tout en douceur ou presque. Un des meilleurs Exprim’! C’est un coup de cœur!

Au pays de Lire: “J‘ai tout simplement adoré ce livre qui est pour moi un véritable coup de coeurj’ai tellement été embarquée dans l’histoire, que je me prenais parfois à me sentir vraiment très proche des personnages comme si je me baladais avec eux sur mon vélo. Je conseille vraiment ce roman à toutes les adolescentes [ou pas/plus], belles, moches, boudins… à vraiment toutes les jeunes filles et je suis sur que beaucoup d’entre elles, apprécieront l’humour.”

Au fil des pages: “Je trouve ce livre admirable, car loin de se plier aux normes en vigueur quant à l’importance du physique, elle montre l’envers du décor, celui des laissés pour compte, qui finalement ne retirent rien de positif de cette situation, en général, excepté un mal-être plus profond encore.”

Un univers de livres:” L’intrigue est juste géniale ! On ne peut se détacher du voyage à vélo raconté par Mireille, et on prend un énorme plaisir à tourner les pages et vendre avec elles leurs boudins…je ne peux que vous recommander ce livre ! Trois Boudins remplis d’amour que l’on apprécie beaucoup. Leur histoire est une bouchée de fraicheur, et si vous voulez rigoler et partir à vélo à Paris avec Mireille, Astrid et Hakima, lancez-vous !”

L’île aux livres: une très très bonne lecture, des personnages chamboulants mais pas sans humour. Une fois commencé, ce livre ne peut se lâcher et on a qu’une envie: faire le voyage avec elles! COUP DE COEUR”

Gloomy Story: “Un thème vraiment original et totalement délirant, tout en gardant une part de vérité. Ce roman est une véritable touche de fraîcheur, d’humour et de la détente a 100% !”

Le jardin presque secret: “Les petites reines est un récit frais et pourtant profond. Il se lit sans efforts, on est totalement transporté avec ces jeunes filles pas comme les autres, ces trois boudins pour lesquels je me suis totalement prise d’affection. Un conseil, foncez acheter ce livre sans attendre.”

Les lectures de Fanny: “Grâce à une plume fluide et entraînante, on se laisse emporter par l’histoire de ce roman au rythme des coups de pédales de nos courageuses « boudinettes », comme elles aiment s’appeler. De plus, point très appréciable selon moi, le lecteur occupe une place privilégiée dans cette épopée. Mireille, la meneuse du groupe et aussi narratrice de l’histoire, s’y adresse directement à de nombreuses reprises, ce qui donne ce sentiment d’importance et de proximité qu’on apprécie tous, nous, les lecteurs.”

Dans le pays des livres: “J’ai adoré. Commencer une chronique par ces 3 mots est rare pour moi. Je vais vous parler de ce roman qui est un de coup de cœur.”

FNAC.com: “C’est lui. Enfin. Le livre le plus drôle, frais, incroyable, optimiste du monde entier. Je l’ai trouvé. “

Les lectures de Mireille: “Une perle, un vrai petit bijou. Les mots me manquent pour vous dire à quel point j’ai aimé ce livre. Amour, amitié surtout, réconciliations, voyage, entraide… la bonne humeur est de mise avec nos trois petites reines ! Nous suivons le quotidien de Mireille qui, il faut bien le reconnaitre, a un physique particulier, mais a surtout la langue bien pendue. Avec elle, on ne s’ennuie pas et les répliques cinglantes fusent !”

Croque les mots: “Ce roman est plein de fraîcheur, d’humour et de sourires. J’ai adoré suivre leur chemin, leur évolution. Ancrée dans une société très actuelle, je me suis sentie très proche de cette histoire et de ces jeunes filles. C’est presque si je n’aurais pas été étonnée si je les avais vues sur BFM ou iTélé en allumant ma télévision.”

Roman sur canapé: “Quel roman ! Moi qui m’étais lassée de tous ces livres avec des héroïnes « normales » ou séduisantes, voilà enfin du changement dans la littérature jeunesse !… J’aimerais découvrir d’autres héroïnes comme celles-ci, pleines de vie, d’humour et de ressources. J’ai ri, je me suis amusée et je me suis sentie revigorée en le terminant. A lire absolument dès 14 ans !

Livresse des mots: “Quel bonheur de vivre cette aventure pleine de peps aux côtés de cette équipée décomplexée et détonante, de suivre cette expédition jalonnée de surprises et de belles rencontres ! Les petites reines est un récit gourmand et assumé, une histoire drôle, tendre et émouvante !”

Librairie Croquelinottes: “d’une drôlerie, d’une inventivité et d’une efficacité à couper le souffle.”

Accro des livres: “un roman drôle et décalé qui amène pourtant à réfléchir sur notre société et notamment la question de l’image, de l’apparence mais également sur le harcèlement scolaire. Ce livre montre comment retourner une arme pour s’en faire une force. Une histoire pas comme les autres qui saura vous donner le sourire. Découvrez ces trois boudins peu ordinaires !”

Refuge littéraire: “j’ai explosé de rire un nombre incalculable de fois. Et pour moi qui ai beaucoup de mal avec l’humour… franchement bravo. Car ce n’est pas seulement une histoire drôle. c’est aussi des valeurs, des messages gravés tout au long de ce roman. Des messages de différence, d’acceptation, de confiance en soi, de volonté, d’amitié… Et j’en passe.”

Nouveautés jeunesse: “Alors vous le prendrez comment ce boudin ? noir, blanc ou végétarien ? Dans tous les cas il sera savoureux !”

The french book lover: “un roman qui détonne dans la production actuelle. Dès les premiers pages et le début du monologue de Mireille Laplanche, notre narratrice pour toute l’aventure, on a la sensation de plonger dans une histoire pas banale. De celles qui se démarquent de toutes les autres qu’on a déjà pu rencontrer.”

La voix du livre: “Quel marathon que ce récit endiablé, et plein de force dans ses mots et son humour, qui ne fait faiblit pas : le style est implacablement unique ; c’est un coup de maître.”

Librairies Sorcières: “Drôle, sarcastique, réaliste, tendre et méchant, ce roman nous emmène sur leur porte-bagage et leur chemin chaotique. Ouvrez-le, lisez la première page; vous ne pourrez pas vous empêcher de rire et alors… vous ne le reposerez pas! Bonne route avec elles…”

Les histoires sans fin: “D’une fraîcheur pétillante, on rigole dès les premières pages. Mireille Laplanche est une héroïne délurée, digne héritière de Georgia Nicolson. Elle fait preuve d’un humour et d’une autodérision à toute épreuve !

Fémina: “Pétillant de joie… Le livre de l’été.”

Jeblo: “Un roman optimiste, frais et tellement drôle en fin de compte ! Une petite perle que chacun devrait avoir dans sa bibliothèque !”

Des Livres et les enfants: “Un roman absolument délicieux”

Les sandales d’Empédocle: “une aventure, drôle, sensible, pleine de rebondissements qui nous montre trois gamines laissées presque seules face à la méchanceté et à la cruauté de leurs camarades de classe. Les personnages sont hauts en couleurs et tous ont une histoire à raconter, quelque chose à réinventer à continuer aussi.”

A lire au pays des merveilles: “Comme ça fait du bien ce vent de fraîcheur ! Entre fous-rire, galères, apprentissage, complicité, on suit cette aventure rayonnante avec plaisir et envie.”

La cause littéraire: “Par leur ténacité, leur bon cœur et leur originalité, ces héroïnes du quotidien s’affranchissent des servitudes de l’image imposée par la société ; les médias en prennent également pour leur grade, prêts à soutenir une cause et son contraire dès qu’il y a une perspective d’obtenir « le » scoop.”

Takalirsa: “Attention, roman délire ! Entre situations cocasses et dialogues relevés, Mireille arbore un humour décalé qui transforme une simple divagation d’ado en road-trip médiatisé !”

Li&Je: “Ce voyage initiatique est une suite d’aventures plus croustillantes, drôles et féministes, les unes que les autres.”

Pluie de mots: “une véritable pépite. Une bouffée d’airs frais qui sent bon l’été, la campagne, les villages, les jolis paysages…Une histoire qui ne peut que vous faire du bien au moral car c’est un vrai petit gout de bonheur, croustillant et délicieux à souhait.”

Laurence Authentique: Chronique vidéo ici

28 thoughts on “Les petites reines

  1. Dès la première page, on se tord de rire! Et à la fin, on verse quelques larmes, tellement ces trois “boudins” sans oublier le “Soleil” nous ont touchés par leur courage, leur simplicité et leur mental d’ enfer!!
    Mireille est absolument géniale même si au début, elle aurait mérité quelques claques! Et ses complices sont tout aussi attachants.
    C’est un roman bourré d’humour, de fraîcheur et de tendresse !!
    Alors prenez votre vélo et allez vite le découvrir dans votre librairie !

    • Merci! c’est gentil de venir poster un commentaire ici. Heureuse qu’il vous ait plu!

  2. Prof documentaliste , je viens de découvrir les Petites Reines et je peux vous assurer que je vais le partager avec tous mes lecteurs du CDI : un vrai coup de coeur !

  3. Lectrice assidue , je suis tomber sous le charme de ce livre .Je l’ai lu , lu et encore relu des dizaines de fois car c’est un véritable coup de cœur . C’est une mine d’or ce livre ! Mais je trouve que la fin n’est pas aboutie et j’aimerai énormément qu’il est une deuxième tome . Il manque énormément de points : la naissance du frère de Mireille , pourquoi pas une histoire d’amour entre Mireille et Kader , une nouvelle odyssée en vélo ( à vélo ) ou le nouveau concert d’Indochine . J’ai discutée avec plusieurs lectrices qui pensent la même chose que moi . J’espère vous avoir convaincu . Bonne continuation

    • Chère Lou, merci pour ce message! Je suis honorée que Les petites reine ait été tant lu… et qu’on me réclame une suite 🙂 Je vais bientôt écrire un billet de blog pour en parler. Je le posterai ici. A très vite,
      Clémentine

  4. Je suis agréablement surprise que vous me répondez si vite . J’aimerais que vous me conseillez pour que je lise certains livres . ( les vôtres ou ceux des autres auteurs ) . Je suis en sixième et bonne lectrice .
    Merci d’avance
    A bientôt
    Lou ❤️

    • Ceux qui me viennent à l’esprit sont: Miss Charity, Oh! Boy, Babysitter Blues, et les Nils Hazard de Marie-Aude Murail; Le journal intime de Georgia Nicolson, de Louise Rennison; les Alibi de Susie Morgenstern; Les enfants Tillerman de Cynthia Voight; La drôle de vie de Bibow Bradley d’Axl Cendres; La fée carabine (et autres) de Daniel Pennac… Ceux-là ont un humour à peu près équivalent aux Petites reines, ou alors (dans le cas de Cynthia Voight) parlent de voyage et d’enfants débrouillards. Bonne lecture! 🙂

  5. Merci beaucoup je suivrai vos conseils . Si je peux me permettre je vous conseille de lire ” Torsepied ” , une histoire géniale qui mets en scène trois frères et sœurs et également Méto de Yves Grevet qui est une trilogie merveilleuse !

  6. Merci !
    J’ai passé un superbe moment avec votre roman. Cela faisait bien longtemps que je n’avais pas ri autant ! Et pourtant le sujet à la base n’est pas évident, voire même plutôt terrible. Alors bravo ! Je ne suis pas prête d’oublier cette incroyable voyage litterature-humostirico-humain de ces trois boudins et de leur Soleil (ni le mot de passe wifi de l’un des campings où toute cette joyeuse troupe s’arrête). J’attendrai votre prochain roman avec impatience et accessoirement, en tant que directrice d’une médiathèque perdue dans un petit bout de ruralité, je me permettrai un jour de vous inviter à venir rencontrer nos lecteurs, contre une digne rémuneration de la Charte of course !
    Bonne continuation.
    Elisa Dersoir

    • Merci beaucoup! c’est très gentil. Ce mot de passe est réputé incassable. Mes rencontres scolaires vont se faire de plus en plus rares à cause d’un nouveau travail que je commence en janvier, mais envoyez-moi un email et nous pourrons peut-être organiser une rencontre par Skype? amitiés

  7. Un livre que j’ai eu la chance d’acheter au salon du livre de Cherbourg cette année pour ma cousine que j’appelle le Boudin! Elle a beaucoup aimé ce livre et maintenant je peux lui décerner le prix du boudin d’Or? d’Argent? de Bronze? Peu importe, elle rigole aux trois prix!
    J’ai aussi lu le livre qui est très agréable à lire et assez marrant. Que d’aventure pour les 3 boudinettes et le Soleil et nous aussi on revoit notre géographie d’un bout de France.
    Encore merci pour ma cousine et nous attendons la suite! bonne continuation.

      • De nouveau au salon du livre de Cherbourg cette année, quel plaisir… nous viendrons acheter directement Songe à la douceur, avec le boudin j’espère!

  8. Lecture réjouissante (et relayée sur mon blog, mon facebook et tout le toutim).
    Et une très bonne idée cadeau pour mes nièces adolescentes !
    Merci Clémentine Beauvais 🙂

  9. Roboratif bouquin! Truculent et tendre, saignant et utopique! Un régal !
    J’ai lu le livre avec la conviction croissante que vous étiez Daniel Pennac sous un nom de plume – façon Emile Ajar – car je ne pensais pas possible qu’on eût autant de talent en dehors de lui…
    Croyant ensuite avoir découvert un talent méconnu, j’ai vu sur votre site que j’arrivais bien après la bataille tant nombreux sont ceux et celles qui vous ont couverte de prix, acheté les droits sous toutes ses formes…
    Bref, vous êtes une écrivaine formidable!

    • Hé bien! ça c’est un commentaire très chouette à lire en rentrant d’une grosse journée de boulot, surtout administratif today… Merci beaucoup! C’est vraiment très très gentil.

  10. Bonsoir,
    je suis le président d’une association de cyclistes urbains de Bourg-en-Bresse, appelée “Bourg Nature Environnement” (voir notre site). Aussi qu’elle ne fût pas ma surprise quand ma belle-fille m’a présenté ce livre, en me disant qu’il fallait absolument que je le lise. Et elle a eu raison. Même déformé par rapport à la réalité, lire une histoire de vélo (mais pas que) qui démarre à “Bourk” ne peut que plaire à nos adhérents.
    Je vais bientôt présenter votre livre sur notre site à la rubrique “lecture”.
    Bien amicalement. 😉

    • Bonjour! incroyable coïncidence! c’est très marrant. Je serai à ‘Bourk’ le 27 décembre si vous voulez venir me voir. A bientôt!
      Clémentine

  11. Bonsoir !
    Votre livre est l’un des livres imposés cette année en 3ème dans son collège. Mon fils adoooore lire. Non je rigole, ça aurait été trop simple et rien n’est vraiment simple avec un ado de 14 ans ! Cerise sur le pompon du gâteau, il doit tenir un carnet de lecteur avec ses ressentis remis à son prof de français, il est aux anges lui qui ne rêve que de sortir voir ses potes. Il s’enferme donc dans sa chambre pour lire 1 ou 2 chapitres, le réveillon c’est demain, on ne sait jamais certains cadeaux pourraient disparaître faute de lecture (mère sans cœur !). Et c’est là que ça s’est produit. Le truc improbable. Il l’a dévoré des heures durant. Il s’est régalé. Si (La)martine fait du vélo elle fait aussi des miracles. Merci Mademoiselle !

    PS : le château de Longuemort est-il inspiré d’un vrai château ?

    • Bonjour Nathalie! Merci beaucoup, ça me ravit toujours d’apprendre que Les petites reines ont pu faire lire des ados non-lecteurs! vous lui ferez la bise de ma part!

      Et non, le château de Longuemort est un mélange de plusieurs châteaux que j’ai visités en Bourgogne et aussi sur la Loire. Mais il existe un château appelé château de Montmort pas loin!

      amitiés et bonne année 2017,

      Clémentine

  12. bonjour Clémentine
    Mon fils collégien avait lu l’an dernier votre livre dans le cadre de la sélection Al Terre ado et l’avait apprécié; je ne l’ai découvert que cette année et étant une famille de voyageurs à vélo (de camping en camping avec des sacoches vélo qui contiennent tout le nécessaire), j’y ai vu beaucoup de similitudes avec ce qu’on vit chaque été. Je vais en parler auprès des voyageurs à vélo qui reconnaitront sans peine l’itinéraire parcouru par les boudinettes; il emprunte en grande partie l’Eurovélo 6.
    Savez vous si une adaption au cinéma est envisagée?
    Merci pour les bonnes heures de lecture que vous nous avez offertes!

    • Bonjour Catherine! je n’avais aucune idée de ce qu’etait lEurovélo 6 – je dois dire que je ne connais pas grand chose au vélo! (je ne sais pas si je dois l’avouer…)

      une adaptation cinéma est en cours en effet.

      amitiés

      Clémentine

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *